Photographie

« L’Homme face au changement climatique »

La direction générale de la Météorologie confirme en mars que « le changement climatique est une réalité à Madagascar ». Il est vital d’en parler car le pays est cité comme l’un des plus vulnérables au monde à ses impacts. Il est évident que les manifestations actuelles du changement climatique s’amplifieront dans le futur. D'où la tenue d'un concours de photographie ayant pour thème « L’homme face au changement climatique » qui aborde deux volets "zone urbaine" et "zone rurale".

« Cette photo a été prise à la fin du mois d’octobre 2013, à Ambiky. C’est un village de la commune d’Ambohimahavelona, à 30 kilomètres de Toliara, vers le Sud, au bord de l’Onilahy. La population vit de la culture de patates douces, de riz et de canne à sucre ainsi que de la pêche. Cette femme et sa fille sont en train de chercher de l’eau pour la cuisson et la lessive. De l’eau qu’il faut récupérer petit à petit de ces quelques flaques. Comme la superficie du fleuve a diminué considérablement ainsi que la surface cultivable, les pêcheurs et les agriculteurs se sont convertis à un autre labeur, la fabrication de rhum artisanal. Une activité illégale mais qui est devenue une source de revenu stable pour un grand nombre de ménages", explique Mbolatiana Ranaivomanana, gagnante de la catégorie "zone rurale".

Les photos parlent d'elles-mêmes et attirent l'attention du grand public à prendre conscience des impacts du changement climatique. Toky Rasolofoarimanana, gagnant du volet "zone urbaine" témoigne que "certains comportements doivent changer face au changement climatique : privilégions les moyens de transport qui ne nuisent pas à l’environnement".

L’augmentation de la fréquence des événements extrêmes tels que les inondations, les cyclones tropicaux intenses, la sécheresse, voire la recrudescence des invasions acridiennes, en est un signe évident.

D’un côté, la population malgache vit la variabilité climatique au quotidien. Elle prend spontanément des mesures pour s’y adapter. De l’autre, le changement climatique reste un vocabulaire et un concept pour "initiés". Ainsi, ce concours de photos, organisé par le Groupe thématique sur le changement climatique en collaboration avec le ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts qui est en charge du changement climatique, a été initié comme carrefour de rencontres afin de que les Malgaches expriment leur compréhension du changement climatique.

 

Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site