Guy Rastefanoelina : « Le lombricompost, une hormone de reprise »

Les vers de terre, insignifiants pour certains, possèdent des vertus biologiques. Guy Rastefanoelina, technicien auprès de la société Zezika Ainga, commente les capacités de ces invertébrés dans le domaine de l’agriculture.

 

.Expliquez-nous brièvement la genèse du lombricompost.

Nous avons poursuivi une formation avec l’association Tata d’Ambohimanambola au début pour connaître les valeurs nutritives des vers. Nous avons par la suite approfondi les acquis en étudiant jusqu’où nous pouvons exploiter ces ascarides. Il existe trois variétés de vers, l’endogé qui vit sous terre, l’anécique qui vit en surface et l’épigé que l’on aperçoit dans les ordures. Ces derniers accomplissent le processus de lombricompost.

 

. Dans quelles conditions ces vers parviennent-ils à produire du lombricompost ?

Ils ne consomment que les produits qui pourrissent. Il leur faut de l’humidité, une température élevée et de l’obscurité pour assimiler la nourriture. Sur les Hauts-plateaux, le cycle de formation se passe entre deux à trois mois contre vingt-cinq à trente jours sur les zones côtières où il fait constamment chaud.

 

. Quels micronutriments l’épigé produit-il ?

Le lombricompost est essentiellement composé d’azote, de phosphore et de potassium, soit le NPK naturel, ainsi que des oligo-éléments et 36% de matières organiques. Il fertilise ainsi les sols avec son ph neutre de 6,8.

 

. Quels avantages peut-on tirer de l’utilisation du lombricompost ?

Ne dégageant aucune odeur, ce genre d’engrais biologique a une capacité de rétention d’humidité jusqu’à 240% de son volume. Le lombricompost améliore dix fois plus la qualité des sols par rapport au compost brut. Il fertilise les sols en profondeur et sert d’hormone de reprise en restructurant les sols morts et ruinés par les produits chimiques. De plus, il devient un engrais foliaire parfait pour l’horticulture.

 

. Et en matière de quantité ?

Il réduit le coût de transport. Dix kilos de compost équivaut à un kilo de lombricompost. Une charrette de compost est compressée en quarante kilos de lombricompost. Il est par conséquent intéressant de se déplacer avec du lombricompost en bus que d’engager une charrette chargée de détritus nauséabonds.

 

. Le lombricompost perce-t-il déjà le marché international ?

Compte tenu du cycle lent de transformation, nous essayons d’abord de cibler le marché local. Nous verrons plus tard notre capacité de production qui nous permettra de nous lancer sur le marché international.


Propos recueillis par Farah Randrianasolo



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×