Une affaire de tous

L’éducation est un droit fondamental alors que ce n’est pas tous les enfants qui y accèdent. La Plateforme des Fédérations des Personnes Handicapées de Madagascar (PFPHM) lance actuellement l’éducation inclusive qui s’inscrit dans le cadre de l’Education Pour Tous.Cette éducation inclusive ne discrimine personne. Elle a pour objectif d’intégrer tous les enfants dans le système scolaire quelle que soit leur origine, leur religion, leur situation de handicap et de pauvreté. Ils doivent se regrouper dans la même classe que les enfants qualifiés de « normaux ».

Ralphine Razaka, une des membres de la plateforme, a expliqué que bon nombre d’enfants se voient refuser l’inscription dans une école en raison de leur handicap. « L’éducation inclusive améliore la qualité de l’enseignement et encourage la participation à la citoyenneté. Sa réalisation s’adresse aux dirigeants, aux parents, aux éducateurs, aux élèves et mêmes aux opérateurs. Elle suscite la création d’emploi, l’auto-emploi pour que les personnes vulnérables ne deviennent pas des charges pour la société. Le changement de vision et de comportement commence par les membres des familles et l’entourage », a-t-elle affirmé. A titre d’exemple, l’école privée « Farimbona » applique déjà cette éducation inclusive en prenant dans ses classes secondaires 22 élèves malentendants du Foibe Fanabeazana ny Marenina.

Farah

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site