Tranozozoro Antranobiriky : Croisade massive pour 2014

La foi n'est rien sans action. Dans le cadre de la célébration de son 120e anniversaire, placé sous le thème "Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, Je vous ai choisis, et Je vous ai établis, afin que vous alliez et que vous portiez du fruit", de Jean 15, 16a, la Fiangonana Protestanta Malagasy Tranozozoro Antranobiriky (FMTA) Irak'i Kristy Jesoa ambitionne de mener une grande mission évangélique au cours de cette année. Les branches s'attèlent à cette mission et ne ciblent qu'une infime partie de l'île. Elles vont unir leurs forces et exhorter les fidèles à servir dans l'unité pour un impact plus conséquent.

"Pour ce jubilé, nous envisageons d'atteindre la ville d'Andapa, car ce sera une grande première pour la mission de l'Eglise. Nous envisageons aussi de rénover et de réhabiliter les façades intérieure et extérieure de l'édifice, sans oublier l'installation de la plaque commémorative", explique le Rév. David Randriamananivo, président de la FMTA. Le pasteur lance un appel à ses ouailles afin de favoriser l'entraide, la solidarité et l'union pour témoigner ensemble leur épanouissement sur le plan spirituel et leur éveil pour briller au sein de leur paroisse respective. Il ne manque pas de dire que quoique l'on fasse, il faut le faire pour la gloire de Dieu.

 

Hyperstructure

La FMTA, issue de la London Missionary Society en 1894, souhaite avancer dans la mission d'évangélisation. Depuis 1960, elle a mis en place la Sekolin'ny Mpaminany de la Mission indépendante de la Tranozozoro Antranobiriky qui délivre un diplôme en théologie. À partir de cette année, l’école sera mutée à Ampitatafika où elle arborera le nom d'Institut supérieur de théologie et où les cours seront dispensés selon les normes du système Licence-Master-Doctorat.

L'implantation d'une telle structure arrive à point nommé pour les jeunes qui désirent approfondir davantage la théologie et officier dans les paroisses lointaines. En effet, à son actif, la FMTA compte environ 20 000 fidèles répartis dans quelque 120 paroisses.

 

Les pasteurs de 1894 à 2013

L'histoire de la FMTA a commencé avec le pasteur Rajaonary qui officiait entre 1894 et 1902. Par la suite, huit pasteurs lui ont succédé : Rainimiarandraisoa (1902-1904) et Jean Baptiste Ramanitra (1904-1910). De 1912 en 1923, le pasteur Rakotonirainy avait pris les rênes de la FMTA sous l'étiquette de la Friends' Foreign Mission Association (FFMA) et son successeur, Emile Rajohnson, avait pris le relais entre 1925 à 1948. De 1950 à 1957, le directeur délégué missionnaire de la Tranozozoro, était Jacques Rahamefy, un compositeur de renom car on lui doit "Madagasikara Tanindrazanay", devenu l'hymne de la révolution de 1947. De 1959 à 1974, le révérend Jean Gellert Randrianaivo avait prôné l'unité à l'issue de laquelle, la branche Sampana Tanora Kristiana Feon-Dakolosy a vu le jour avec la fusion de Sampana Tanora Kristiana et la chorale Feon-Dakolosy avec la Croix bleue et le scoutisme masculin. Le révérend docteur Ratovonarivo (1977-2000) avait commencé à faire connaître la FMTA au niveau de la région africaine et il était le fondateur du groupement des Eglises indépendantes en Afrique et à Madagascar en 1980. C'est en 2005 que l'autorité suprême a élu le pasteur David Randriamananivo pour présider la FMTA. Sous sa direction, les différentes branches se mobilisent pour une évangélisation intense et elles s'étendent jusqu'à l'étranger en vue de former des "zanam-piangonana".

 

Le Pasteur Rajaonary, pionnier de la FMTA

 

Le pasteur Rajaonary, le plus jeune à son époque, était élu en 1894 pour diriger le temple d'Antsampanimahazo ou l'actuelle Tranovato Ambatonakanga. Après des années d'études en Angleterre, il avait cherché à changer certaines organisations au sein de la LMS en refusant de considérer les pasteurs malgaches comme simples assistants des missionnaires anglais, ce qui déplaisait à ces derniers. Les vives tensions entre les Anglais et les Malgaches avaient valu la fermeture du temple d'Antsampanimahazo et le pasteur Rajaonary avait décidé de construire un nouvel édifice qu'il baptisait de Trano Zozoro.

Le 1er avril 1894, la Fiangonana Zanaky ny Baiboly était créée. Elle était construite par les Malgaches et destinée aux Malgaches. Elle avait comme particularité la libre communion sans contraindre le communiant à fournir une attestation, et les louanges en 'zafindraony'. Les persécutions subies par cette première Eglise indépendante étaient dures, mais le pasteur Rajaonary, fidèle à sa mission, s'y vouait corps et âme. Il était le premier moniteur de l'école du dimanche et en formait d'autres pour se charger des leçons bibliques. La branche Sekoly Alahady était officialisée le 8 avril 1894 et elle ravive jusqu'à ce jour l'âme des grands et petits.

 

Farah Randrianasolo

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×