Santé et bien-être : L'avènement de la parapharmacie

Allier santé et bien-être exige un prix fou. La parapharmacie désigne l'ensemble des produits d'hygiène et de bien-être vendus en pharamacie mais qui ne sont pas des médicaments. La vente de ces produits gagne actuellement du terrain dans la capitale. La concurrence est de mise mais ce ne sont pas toutes les bourses qui peuvent y accéder pourtant.

Mamy Rakotomamonjy, gérante d'une parapharmacie sise à Ivandry, lève le voile sur l'existence de produits de quelques spécialités qui proviennent de France. Depuis des années, la parapharmacie à Madagascar ne vend que des produits français répondant aux normes CE. "Les Malgaches se laissent charmer par les produits asiatiques alors que l'usage de ces produits qui ne s'adaptent pas à nos types de peau engendre des réactions néfastes endommageant parfois nos coprs et nos visages. Ils ne se rendent pas compte des conséquences de leurs actes où le traitement à cause de l'utilisation d'un produit dermatologique douteux vaut cinq fois plus de son prix normal ", lance-t-elle. En d'autres termes, à Madagascar, les produits de parapharmacie s'acquièrent avec une préscription médicale car se sont surtout les spécialistes qui les recommandent à leurs patients. Sinon, d'autres personnes qui souhaitent se mettre à l'aise viennent chercher ces produits rares dans les boutiques de parapharmacie et également dans les officines.

 

Coûteux

À la différence des médicaments, les produits de parapharmacie ne se vendent jamais dans les épiceries et les grandes surfaces. "J'ai déjà eu un problème avec mon visage et j'ai dû demander aux responsables d'une grande boutique de cosmétiques de prendre en charge mon traitement. Ils ont payé le coût qui était hors de ma portée", témoigne Arielle Harimanana, employée de bureau. En parapharmacie, un produit varie entre Ar 16 000 et Ar 300 000, un prix exorbitant. "En moyenne, je débourse Ar 90 000 pour une gamme de produits d'hygiène corporelle qui peut durer jusqu'à trois mois. C'est assez abordable que de se rendre dans un salon d'esthétique pour le soin du visage", raconte Olivia Rabefitia, comptable. Tous les produits de parapharmacie ne distinguent ni âge, ni sexe. Hommes, femmes et enfants peuvent y trouver les produits qui leur conviennent mais il serait toujours mieux de demander l'avis d'un spécialiste avant tout achat et tout usage afin d'éviter les effets indésirables.

 

Types de produits de parapharmacie

 

La vente en parapharmacie n'est pas autorisée pour les produits relevant du domaine de la pharmaceutique. Toutefois, on peut y trouver quelques produits vendus en pharmamcie tels que Bioderma, Roc, Noreva et SVR pour la dermatologie. Accu-chek et One touch comprennent un glucomètre et une bandelette prévus pour le test de diabète. Par ailleur, Scholl caractérise tout ce qui touche les sandales et les chaussures orthopédiques qui soulagent les maladies lombaires et vertébrales."Les talons sont déjà mesurés pour que le pied et la jambe ne ressentent aucune doleur. Les sabots sont prévus pour les médecins et les personnes qui sont contraintes de se tenir debout pendant plusieurs heures", clarifie Mamy Rakotomamonjy, gérante d'une parapharmacie. Les produits d'amaigrissement comme Arkopharma regroupant Konjac, Orthosiphon, Fucus, Nopal et Garcinia ne sont pas en reste. Ils caractérisent les produits qui éliminent les graisses. Quant à Lotus, il fait l'exception de tous les produits en étant de fabrication indienne qui traitent tout ce qui touche le capillaire. La parapharmacie intéresse aussi différents produits de bien-être comme le gel intime, le savon, les jambières et genouillères, la ceinture hernière ou encore les sandales de massage.

 

ENCADRE

Attention aux allégations en parapharmacie

La parapharmacie est confrontée à une réglementation de plus en plus restrictive concernant les allégations. Les allégations sont des indications à but publicitaire, faisant croire qu'un produit à des vertus scientifiquement non prouvées sur la santé, l'amaigrissement, etc.

De nombreux produits vendus en parapharmaciecontiennent des allégations de santé qui peuvent s'avérer trompeuses pour le consommateur. Parmi elles, on retrouve : des termes tels que « contribue au renforcement des défenses naturelles », « antioxydant », « a un impact positif sur la santé osseuse », etc. En outre, une allégation nutritionnelle est différente d'une allégation de santé, car elle informe de la présence de propriétés nutritionnelles bénéfiques pour l'organisme.

Les mentions que l'on retrouve le plus mettent en exergue « allégé », « sans sucre ajouté », « riche en fibres », etc.

Recueilis par F. R.

Ils ont dit

Sombiniaina Raveloson, patient

"Cela fait un an que j'ai eu des acnés. Ils ont fini par couvrir mon visage et me démangent. J'ai dû me rendre chez un demratologue pour savoir s'ils vont disparaître. Il m'a certifié que le problème sera résolu lorsque je suivrai le traitement d'un mois. J'espère que le traitement réussira à se débarrasser de tous ces boutons pour que retrouve une peau lisse".

 

Mamy Rakotomamonjy, gérante

"La concurrence en parapharmacie se développe petit à petit à Madagascar sachant que bon nombre d'opérateur s'y investissent en diversifiant leurs produits. Les dermatologues collaborent avec nous en orientant leurs clients vers nous. Nous mettons en vente des produits spécifiques que les clients peuvent trouver aussi en pharmacie. En général, la parapharmacie n'est pas autorisée à commercialiser des médicaments mais en pharmacie, la parapharmacie existe".

 

Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×