Ressources et infrastructures

L'eau durable pour tous

La célébration de la Journée mondiale de l'eau s'est étalée sur une semaine. Plusieurs régions de Madagascar l'ont célébrée de manières différentes.

 

 

Campagne de sensibilisation

 

"Tafainga tomady" pour la santé maternelle et infantile

 

 

La potabilité de l'eau est l'un des facteurs qui garantit la santé de la mère et de l'enfant. Avec la campagne de sensibilisation "Tafainga tomady" qui dure cinq ans, les populations des vingt-deux régions prendront le temps de changer leurs habitudes et leurs comportements.

 

Presqu'un millier de jeunes filles et femmes ont pris le départ samedi sur l'avenue de l'Indépendance à Antsirabe. Elles ont couru sur une distance de trois kilomètres au nom de la solidarité en faveur de la santé maternelle et infantile, inscrite dans le cadre du lancement de la campagne de sensibilisation "Tafainga tomady" et de la célébration de la Journée mondiale de l'eau. La campagne encourage les mères à prendre soin du bien-être de leurs familles en commençant par les gestes responsables ainsi que les bonnes pratiques et attitudes.

 

« Les maladies diarrhéiques proviennent des mains sales. Les respect des mesures d'hygiène sauvent des vies, à savoir le lavage des mains avec du savon après avoir utilisé les latrines ou après avoir nettoyé un jeune enfant, et avant de préparer le repas, toucher à la nourriture ou manger », explique Lovy Rasolofomanana, représentant-résident de WaterAid à Madagascar. "Tafainga tomady" dans le concept de "départ sain" vise à convaincre les mères de se préoccuper de la santé de leurs bébés dès la grossesse en respectant les normes d'hygiène à titre de prévention, afin d'éviter les mesures curatives qui engagent des dépenses.

 

Tantely Harinirina, collégienne, participante à la course, exprime son étonnement sur l'importance d'un bon départ dans la vie d'un enfant. « Maintenant, je comprends pourquoi il faut faire attention à la santé, à ce qu'on mange, à ce qu'on boit quand une femme tombe enceinte. Tout cela aura un impact sur le développement de son bébé dans son vsein jusqu'à ce qu'il voie le jour. J'ai appris des choses durant cette manifestation et je les appliquerai plus tard », manifeste-t-elle.

 

 Img 5034

 

 

Gaspillage

 

En matière d'eau, d'hygiène et d'assainissement (EHA), plusieurs campagnes ont été lancées dont "Tenez vos promesses" qui s'adressent aux décideurs d'un pays. Faute d'infrastructures d'assainissement, Madagascar perd jusqu'à Ar 198 milliards. Cette dilapidation se traduit par le fort taux de mortalité maternelle et infantile, les pertes économiques associées aux heures de retard et d'absence des travailleurs affectés par les maladies liées à l'eau.

 

Au bout des cinq années d'activités, "Tafainga tomady" devra aboutir à une stratégie au niveau global, à l'intégration de l'EHA dans la santé, la synergie avec les différents acteurs. « En général, un progrès devrait être noté en marge de cette campagne, soit la mise en place de la décentralisation et de la déconcentration pour que la politique de proximité puisse aider les communautés de base à se prendre en charge pour l'accès universel à l'eau potable, vision d'ici 2030 », clarifie le représentant-résident de l'organisme international de développement.

Img 5044

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site