Protection de la famille

 53 couples en union libre viennent d'officialiser leur mariage au premier arrondissement. Ces grands-parents et parents, dont l'aîné âgé de 62 ans et le cadet a 19 ans, ont dit « oui » devant le délégué d'arrondissement pour constituer légalement leurs familles. La famille fait partie de l'élément de la société et si cette famille enfreint les lois en vigueur, le père, la mère et l'enfant bafoue ses propres droits. « Si un litige s'occasionne au sein d'une famille non légitime, les parents seront en mesure de régler les différends dans un cadre légal pour protéger un membre de la famille », soutient Serge Rakotomavo, premier responsable de cet arrondissement. Dans cette histoire de mariage collectif, certains couples ont dû accélérer les procédures de demande d'acte de naissance et de carte d'identité nationale pour être enregistrés dans l'État civil avant d'obtenir leurs livret de famille.

 

Farah Randrianasolo

(Lu sur L'Hebdo de Madagascar)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×