100% de réussite au CEPE malgré le sureffectif

Durant la crise, le secteur de l’éducation de base a été lésé. Les enseignants FRAM (ENF), chargés de cours pris en charge par les parents d’élèves et subventionnés par l’Etat, comme les titulaires ont connu le pire avec le retard de paiement des subventions. L’Union européenne a remédié à la situation en appuyant l’éducation par le biais du programme Gap Financing. Celui-ci englobe le financement des quatre mois d’indemnité des ENF dans douze régions, la fourniture de kits scolaires dans vingt-deux régions et la mise en place de cantines scolaires dans les régions Anosy, Androy et Atsimo-Andrefana. Dans la région Ihorombe, 604 ENF répartis dans 506 écoles primaires publiques à Ihorombe ont reçu leurs indemnités et 15 332 élèves ont été dotés de kits scolaires.

« Ato aby tsika ». Ce sont les mots de bienvenue adressés par l’hôte aux invités qui lui rendent visite. Il s’agit d’une tradition des Bara où le maître des lieux adresse la parole en premier à ses convives. Louis Razoma, directeur de l’école primaire publique d’Anarafanja-Ihosy, présente les membres du corps enseignant, composés de quatre titulaires et quatre suppléants tous vêtus de leur blouse blanche. Dans cette école, aucun ENF n’a fait la grève même s’il n’a pas reçu ses subventions. « Ils n’ont jamais abandonné leurs élèves. Ils restent fidèles à leur poste pourtant ils n’ont rien pour arrondir les fins du mois », lance Louis Razoma.

Avec la forte campagne régionale de l’éducation, les parents se sont rendu compte de l’importance de la scolarisation. Ils envoient leurs enfants à l’école et puisque l’école n’a pas suffisamment de salles de classe pour les accueillir tous, elle est contrainte d’en refouler certains. Dans les classes minuscules, les écoliers s’assoient face-à-face. Un enseignant s’occupe ainsi d’une quarantaine d’élèves. Malgré cet environnement de travail qui n’est point favorable et qu’explique le sureffectif, l’école d’Anarafanja mrécolte un beau résultat depuis treize ans : une réussite de 100% à l’examen officiel du CEPE.

Obligation

L’enseignement est la première obligation des titulaires et des ENF. Dans le district d’Ihosy, la culture du riz, du maïs, du « voanjobory », l’élevage bovin, porcin ainsi que l’aviculture constituent les principales activités génératrices de revenus.

Une enseignante dont le mari ne se consacre pas à l’une de ces activités, se trouve ainsi dans l’obligation d’emprunter de l’argent ici et là. Un geste mal vu sachant qu’elle demande à ses créanciers de différer le remboursement de ses prêts en raison du retard du paiement des subventions. « Ils ne nous font plus confiance », confie l’une d’elles.

Les ENF se sont engagés dans la mission sacrée d’éduquer les enfants de leurs voisins et quelle que soit la situation qui se présente, ils disent qu’ils y restent, mais rêvent néanmoins d’être un jour titularisés.

Elles ont dit

Marie Jacqueline Rasoanandrasana, titulaire

« J’ai commencé à enseigner en 1980 à Manjakandrianombana et c’est en 1997, que j’ai pris le nouveau poste à Anarafanja. Je prends en main cinquante et un élèves du Cours moyen de niveau I. La capacité d’accueil pose problème dans notre école, notamment pendant l’hiver où il fait sombre dès le début de l’après-midi. C’est pourquoi nous profitons des longues journées estivales pour faire des heures supplémentaires. »

Anne Marie Lydia Ralalatiana, ENF

« J’étais intégrée dans cette école en 2009 et payée par les parents à Ar 60 000 par mois. C’est en 2012 que j’ai bénéficié des indemnités payées par l’Etat. Mon mari qui est agriculteur, m’aide dans les dépenses journalières, mais lorsque nous n’arrivons pas à nous en sortir, nous devons emprunter. Autant que possible, il faut économiser avec le peu dont on dispose. »

Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×