Les violences conjugales s’accroissent

Hommes, femmes, garçons et fillettes puvent être victimes de n’importe quelle violence (économique, sexuelle, psychologique...) mais dans la majorité des cas, les violences conjugales qui s’accroissent justifient l’existence des violences basées sur le genre (GBV). 97 participants issus de différentes entités gouvernementales, onusienne et de la société civiles se sont réunis pour valider les études sur les GBV. Cette concertation devrait aboutir à un cadre d’intervention conjoint visant à éradiquer  toute forme de violence.Le coordonnateur résident du Système des Nations Unies, Fatma Samoura a relaté que la majeure partie des victimes sont des femmes. “1 femme sur 2 subissent des actes de violence de la part de leur compagnon, 1 femme sur cinq sont victimes d’agression sexuelle et le trafic humain ou de traire de personne inclut 80% des femmes”, a-t-elle cité.Beaucoup a été fait et beaucoup aussi reste à faire. Bon nombre de femmes préfèrent encore garder ce qu’elles subissent comme affaire privée et n’osent pas les dénoncer. Or, descentres d’écoute, des cliniques juridiques et des centres de santé de base prennent en main des cas de violence.D’après Tolotra Andriamanana, chargée du programme genre auprès de l’UNFPA, il importe surtout de déterminer les différents types de violences, les réponses ainsi que les actions à entreprendre pour la prévention. “La population doit en effet prendre en compte l’effectivité d’une législation qui la protège en cas de violence. Il ne faut pas alors hésiter de se rendre auprès des cliniques juridiques, des centres d’écoute, des formations sanitaires, de la police et du tribunal qui prennent en charge tous les cas”, a-t-elle souligné.En général, les faits divers annoncent des situations inacceptables sur les violences. A ce sujet, les journalistes doivent jouer leur rôle éducateur en rectifiant les mauvaises pratiques. “Ils ne doivent pas se contenter de mettre à  la une de l’information les faits divers pour respecter des vies et les droits humains

Farah

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site