Le cyclotourisme pour redécouvrir Namehana

22 jeunes de l'arrondissement de Namehana, ont officiellement lancé le samedi 3 décembre, leur association « Sehatra Ivelaran'ny Fampandrosoana Ara-Kolotsaina sy Asa ary Soatoavina eto Namehana » (SIFAKA Soa Namehana).

Sous l'égide de son président d'honneur, Francis Mayer, cette association s'est fixée comme mission de faire redécouvrir le site historique de Namehana, en se focalisant sur la promotion du tourisme et de l'artisanat. Bien que loin de la mer, cette localité confirme sa notoriété, en tant que destination touristique prometteuse à Antananarivo car elle abrite la 12e colline sacrée d'Antananarivo, recèle encore des murs anciens dits « tambohon'ny Ntaolo » et conserve le « rova » de Ramisa, une des concubines du roi Andrianampoinimerina et le « fatsankan'ny andriana ».

La double explication de Avotra Rakotomalala et Fulgence Rakotonirina, respectivement président et vice-président de l'association, relate la richesse de Namehana. « Selon la légende, cette colline puise son renom à partir d'Andriambolanandro qui avait un pouvoir sur le climat. Il commandait la pluie et le beau temps pour que la population ait la chance de faire sécher le paddy. En ce qui concerne l'artisanat, Namehana regorge de talentueux artisans en broderie, en couture, en ferronnerie, en menuiserie, en maroquinerie et en poterie. Tout cela mérite d'être connu de nos compatriotes et également par les étrangers qui visitent notre pays. Voilà pourquoi nous avons initié le cyclotourisme pour faire découvrir Namehana, ses environs et la sagesse de nos ancêtres », ont-ils confié. 100 personnes ont participé à cette randonnée en vélo et en moto. Elles ont sillonné Ambohinaorina, Zaivola, Digue Laniera, Andranomahitsy, Ambohibary, Manarintsoa et Amorondria. L'association entend organiser ce genre de randonnée tous les deux mois, afin que les passionnés d'histoire et les amoureux de la nature joignent l'utile à l'agréable.

Francis Mayer a, par ailleurs indiqué, que l'association a pour but de développer Namehana globalement mais surtout sur le plan touristique et pour promouvoir le travail des habitants. « Ce sont les jeunes qui s'en occupent et ils s'intègrent dans le village. Ils recréent les liens entre les habitants et valorisent les activités qui existent à Namehana », a-t-il renchéri.

Les membres de cette association se mobilisent ainsi pour la protection de l'environnement et du patrimoine, pour l'augmentation des revenus, par le biais du tourisme, ainsi que pour le développement des infrastructures et la création d'emplois.

Farah

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site