L’approche psychosociale favorable à la réinsertion sociale

L’approche psychosociale favorable à la réinsertion sociale

 

La préparation des personnes détenues à la vie normale nécessite des étapes importantes. Une fois incarcérés, prévenus et condamnés vivent dans la même situation. Hommes, femmes et mineurs ignorent leur date de sortie, ils ne reçoivent aucune visite de leur famille. Le sentiment d’isolement les pousse à désirer le suicide.

Handicap International à travers son projet « Quartiers d’avenir : de la détention à la réinsertion » et Grandir dignement via « Défense des droits de l’enfant au sein des établissements pénitentiaires pour mineurs » vont intervenir au niveau des centres de rééducation et de maisons centrales pour enlever le mal-être lié à l’incarcération. L’Union européenne appuie financièrement ces projets qui s’exécuteront au niveau des maisons centrales d’Antananarivo, d’Antsiranana, de Toamasina, de Toliara et de Vatomandry.

« Les structures sont délabrées, les conditions sanitaires et nutritionnelles laissent à désirer. Ces projets contribueront à la sauvegarde des droits fondamentaux des personnes détenues, en particulier les mineurs », soutient Leonidas Tezapsidis, chef de délégation de l'Union européenne à Madagascar.

Pour lui, les interventions à mener auprès des bénéficiaires visent également la réinsertion des cibles après leur incarcération. Outre la réhabilitation et la construction de nouvelles infrastructures de base, les projets prévoient des formations professionnelles en vue d’acquérir de nouvelles compétences en gestion simplifiée, en menuiserie, en charpenterie ou encore en code de la route et en alphabétisation.

 Préparation

La préparation à la réinsertion sociale commence dans les quartiers. Aude Bausson, responsable du projet de Handicap International, dévoile que le projet touche 3 000 bénéficiaires et atteint aussi les familles de manière indirecte. « L’environnement dégradé développe l’inaptitude à prendre soin de soi, l’incapacité psychologique. Il faut, par conséquent, mener la lutte contre la détresse psychologique et prendre en main la santé mentale pour pouvoir répondre aux besoins vitaux des personnes détenues », propose-t-elle.

Elle énumère les bonnes pratiques telles que le fonds d’équité qui sert de fonds de retour à domicile comprenant le frais d’achat d’un ticket de taxi-brousse et un panier de nourriture. Ensuite, avec la collaboration d’une association à Toliara, Handicap International a lancé la case de détention qui accueille les personnes qui recouvrent leur liberté. Elles passent deux à trois nuits dans cette case où elles vivent dans le confort nécessaire. « Une manière de leur montrer qu’elles aspirent à une nouvelle vie en rejoignant la société », ajoute-t-elle.

Hélène Muller, directrice de Grandir dignement commente que le projet de défense des droits de l’enfant est dédié spécialement aux mineurs. « Ils sont doublement vulnérables par rapport à la société où ils grandissent et au système judiciaire. Il faut être plus près des jeunes et être à leur côté. La société a l’habitude de qualifier les enfants en conflit avec la loi de délinquants. C’est l’administration pénitentiaire qui devrait s’adapter aux mineurs pour éviter leur isolement. Ils doivent sentir notre présence permanente pour leur prouver notre attention », suggère-t-elle.

Cette directrice de projet insiste sur la bonne orientation des lois selon le profil d’un mineur, de manière à ce que les bonnes pratiques judiciaires servent l’intérêt supérieur de l’enfant. Hormis le suivi à domicile après la sortie, Grandir dignement recommande l’amélioration du cadre législatif et réglementaire, la création d’un collectif d’associations, la professionnalisation des intervenants pour que l’établissement pénitentiaire devienne une organisation de la société civile référent pour les mineurs.

Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×