Infrastructure

L'UNICEF et ses partenaires tels que le Service Autonome de Maintenance de la Ville d'Antananarivo (Samva), le Fonds d'Intervention pour le Développement (Fid) etla Commune Urbaine d'Antananarivo se sont donné la main pour offrir une nouvelle infrastructure en faveur du fokontany d'Ankasina. Ce service entre dans le cadre du projet « Promotion de l'hygiène dans la commune urbaine d'Antananarivo » lancée en 2009 dans six fokontany. Avant, les riverains étaient contraints de marcher sur des ponts en bois où ils se blessaient. Après les travaux de réhabilitation, le souci est enfin enlevé : plus de boue, plus de montée des eaux. Suzanne Rasoanindrina, commerçante à Ankasina raconte que les ruelles ainsi que les ponts suspendus se trouvaient dans un état délabré. « Lors des saisons de pluies, une pirogue assurait le va-et-vient des riverains. Pour une certaine distance, on paie Ar 400 contre Ar 100 si la rive est juste à côté. Avant, on se blessait et les biens sont détruits mais maintenant, nous soufflons tous avec cette digue en béton », relate-t-elle.

Les fokontany d'Andohatapenaka I, II et III, Ampefiloha Ambodirano, Andavamama Anjezika, Antetezanafovoany, Ankazomanga Atsimo, Antohomadinika Atsimo, Antohomadinika IIIG Hangar, Anatihazo et Ankasina bénéficient de ce projet d'assainissement et jusqu'à la fin de cette année, ces intervenants entendent cibler 38 fokontany.

 

Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site