Exercice de simulation à Amparafaravola

Madagascar se prépare tous les ans à la venue des cyclones. Le Bureau de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) organise depuis quelques années des exercices de simulation dans diverses localités de la Grande Ile pour que les populations s'entraînent déjà comme si les aléas surviennent déjà.

Le BNGRC a fait le tour dans les districts de Mampikony, d' Ambanja, de Vohipeno, de Morondava et cette année, il va mener les exercices dans le disitrct d'Amparafaravola qui subti tous les ans les effets négatifs des cyclones : les grandes crues inondant des milliers d'hectares de rizières. Les automobilistes connaissent sûrement les mésaventures après Vohidiala quand on franchit la zone inondable "Manainga Zipo". Cet exercice de simulation fonctionnelle a pour but de tester le mécanisme de coordination des préparations et de réponses aux cyclones et auc inondations d'après le secrétaire exécutif de cet exercice, le Dr Raymond Randriatahina. Les activités prévues se conforment au plna de contingence sur les cyclones et les inondations 2010-2011. il se trouve que le pays commence à endurer les effets négatifs du changement climatique. Selon les estimations, le nombre de cyclones qui frapperont Madagasar seront réduits mais il est imporant de rester vigilants parce que les tempêtes tropicales seront de forte intensité. La liste des cyclones qui traverseront les pays de l'Océan Indien sera incessamment établie parce que celle-ci se trouve au stade expérimental.

Farah

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×