Evénement

« Vivre ensemble » découvre le « Zumba »

La déficience n’implique pas incapacité de vivre et de jouer avec les autres. L’événement « Vivre ensemble » initié par Les Orchidées Blanches enlève toute idée de discrimination et de différence entre les six cent six élèves de dix écoles primaires, publiques et six centres spécialisés venus se joindre au Stade d’Alarobia la semaine dernière. Tous les ans, l’organisation prévoit une rencontre sportive, mais cette année dans le cadre de la célébration de son quarantième anniversaire, Les Orchidées Blanches innovent avec « Zumba Party » d’une heure durant laquelle l’équipe de Zumba Team a animé la séance pour que tous les participants soient branchés au même rythme.

Pour les responsables du centre éducatif, cette nouvelle formule répond à la philosophie d’intégration et d’inclusion où les jeunes vivant avec une déficience, s’entendent avec les jeunes dits normaux. Cette idée de vivre ensemble a plu aux élèves des écoles publiques.

Tahinasoa Faniry, écolière, avoue que dans la vie, tout le monde jouit des mêmes droits. « Une déficience n’est pas un obstacle pour s’épanouir dans notre société. Peut-être que les gens qui se considèrent sains sont plus intelligents que les autres, mais les personnes ayant un handicap pourraient développer d’autres compétences que les premiers ne possèdent pas. Ensemble, les deux peuvent faire quelque chose pour avancer », conclut-elle.

 

Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×