Ensemble pour des programmes WASH et des pratiques des affaires favorables aux enfants

Un engagement n’attend pas qu’on occupe un haut poste. Il suffit de vouloir adhérer à la responsabilité sociale et citoyenne et tout le monde peut faire quelque chose pour les enfants. La société Colis Express a donné l’exemple en mettant en œuvre sa politique interne qui vise à « promouvoir des pratiques des affaires favorables aux enfants ». Par ailleurs, elle va collaborer avec l’UNICEF afin de réaliser des programmes afférents à Wash qui encouragent la sensibilisation et l’éducation à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement. 

A compter du 2août 2011 jusqu’à la fin de l’année 2013, Colis Express acheminera un chargement de kits WASH de cinq tonnes par an durant les urgences et lors des occasions de célébration de la Journée Mondiale de Lavage des Mains au Savon. « Colis Express a dans le passé contribué ponctuellement à des actions de solidarité avec l'UNICEF via des organisations de la société civile. Mais aujourd'hui, Colis Express, consciente de ses responsabilités, souhaite s'engager davantage et ce, de manière durable pour la protection et la promotion des droits des enfants en mobilisant ses ressources, humaines et financières. Toute entreprise, quelle que soit sa taille, peut contribuer au changement social durable », a déclaré Lionel Rabenarivo, Administrateur Directeur Général de Colis Express au cours de la signature de convention de partenariat avec l’UNICEF.

Dans le cadre de ce partenariat, le soutien de Colis Express au programme Eau, Hygiène et Assainissement consiste à livrer à hauteur de cinq (5) tonnes par an jusqu’à fin 2013 des kits WASH pendant les urgences et au cours de la célébration de la Journée Mondiale de Lavage des Mains au Savon. En outre, par l’intermédiaire des 86 agences qui s’éparpillent dans toute l’île, ladite société soutiendra les sensibilisations et communications sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement lors de la Journée Mondiale de l’Eau et la Journée Mondiale des Latrines qui s’occasionnent respectivement les mois de mars et novembre.

Pour sa part, l’UNICEF ne cesse de mobiliser les acteurs du secteur privé pour qu’ils s’immiscent aussi dans les programmes lancés dans le but d’enregistrer un haut impact au niveau des communautés de base. Il s’agit surtout d’inciter les sociétés à adopter un comportement responsable par rapport au rendement de leurs activités dont une part des bénéfices devrait profiter aux enfants.L’accès à l’eau potable demeure encore précaire dans la Grande Ile avec une forte disproportion entre le milieu urbain qui enregistre un taux de 71% contre 29% en milieu rural. Alors que les maladies diarrhéiques qui entraîne beaucoup de cas de décès résultent justement de ce défaut d’accessibilité à l’eau potable et aux infrastructures d’hygiène. ‘A l’exemple de ce partenariat avec la société Colis Express, le secteur privé représente pour l’UNICEF un partenaire essentiel face aux défis sociaux auxquels les communautés font face, en matière de santé, d’accès à l’eau et l’assainissement, d’éducation et de protection. Adresser ces défis sociaux relève de la responsabilité collective de tous les acteurs, car le bien-être social de la population se trouve à la base même du développement économique de tous les pays’, a conclu Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF à Madagascar.

Farah

 

Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF à Madagascar et Lionel Rabenarivo, Administrateur Directeur Général de Colis Express.

(Photo : UNICEF)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site