"Les femmes considérées comme concurrentes des hommes"

Dans le cadre du projet "Femmes et élections communales" lancé par Gender Links, Via Céline Marie Yolande, formatrice émanant de la Fédération pour la Promotion féminine et enfantine raconte que les femmes manquent d'assurance. Avec un renforcement de capacités, elles pourront égaler leurs pairs masculins.

 

 

 

. Comment avez-vous atterri dans le lot des formateurs?

 

Il y a eu un appel d'offres et je me suis lancée afin de venir en aide aux femmes qui souhaitent s'exprimer et œuvrer dans le développement local. J'ai déjà été formatrice à Toamasina et Moramanga et cette fois, je rejoindrai la région Melaky pour dispenser la formation des formateurs à l’intention des communes cibles.

 

 

 

. Pourquoi avoir choisi d'intervenir dans ce projet?

 

Le domaine local et communautaire est délicat et tous les formateurs dans les régions cibles devraient être sur le même niveau d'instruction. Nous les formerons pour qu'ils aient les mêmes notions, la même perception de toutes les définitions telles que la décentralisation, la déconcentration et la bonne gouvernance.

 

 

 

. Mais quels obstacles empêchent les femmes de concrétiser leurs rêves?

 

Elles ont peur de leurs maris, de leur entourage. Les femmes manquent d'assurance alors qu’elles possèdent des valeurs, une vaste potentialité qu'elles peuvent exploiter dans différents domaines. Voilà pourquoi elles sont considérées comme éternels concurrents des hommes.

 

 

 

. Et dans la région Melaky, quelles sont vos appréhensions quant à l'intégration de l'approche genre?

 

Dans cette région, la culture musulmane est si ancrée qu'il va falloir persuader les hommes à accepter les femmes comme actrices et non comme femmes soumises. Malgré cette tendance, une femme s'est portée candidate aux législatives, mais elle n'a pas gagné. C'est déjà un début et les femmes qui désirent s'imposer dans la prise de décision, adoptent le comportement d’un garçon manqué pour gagner leur défi.

 

 

 

Propos recueillis par Farah Randrianasolo

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site