« Le décret sur le régime des cultes a ouvert les portes à la branche Dorcas »

Tabita, Dorcas ou Gazelle, telles sont les appellations de la branche féminine Dorcas de l’Eglise réformée FJKM. Le temple d’Amboniloha célèbre cette année son centenaire, un anniversaire marqué par les actions sociales et la croisade. Perle Rasoloarijao nous donne plus de précision sur le jubilé.

. Pouvez-vous nous retracer l'histoire de la branche Dorcas dans votre paroisse ?
La branche Dorcas existe depuis plus d’un siècle, parce qu'à l'origine du FJKM il y avait trois missions protestantes. Les branches Dorcas et Sekoly Alahady étaient les premières à voir le jour. Lorsque Madagascar avait été déclarée colonie française en 1896, la reine Ranavalona III avait ordonné que les Eglises suspendent toutes les activités des branches Dorcas et Kristiana Tanora. Le 22 janvier 1913, la branche recevait un agrément et c'est le 11 mars 1913 que le président de la République française Henri Poincaré avait signé le décret sur le régime des cultes. Le pasteur Rainiharivelo en avait profité pour implanter la branche au sein de sa paroisse.

. À quel genre d'activités se consacrent les membres?
Les quatre-vingt membres, âgées en moyenne entre 45 et 50 ans priorisent les actions sociales. En général, toute action commune accapare notre temps et notre budget. Notre branche s'occupe des « ankohonam-piangonana », dont des orphelins à qui nous fournissons de l'aide matérielle et une éducation spirituelle. Nous organisons également des cours d'alphabétisation en faveur des femmes ainsi que l'apprentissage de la langue anglaise en collaboration avec l'association Raitra. Ce cours est destiné à tous sans discrimination d'âge, de sexe ni de religion, mais les apprenants versent une participation symbolique.

. Quel monument avez-vous dédié à la commémoration?
Nous avons choisi d’installer des bancs en pierre dans la cour de la paroisse. Ce qui permet aux fidèles et aux visiteurs de se reposer en attendant leurs différents rendez-vous.

. Quelle sera la nouvelle vision de votre branche Dorcas?
Poursuivre les actions sociales à travers les talents de nos membres qui sont variés, allant des travaux manuels jusqu'à l'éducation. Nous renforcerons également la croisade dans les environs, le partage d'expériences avec les membres du FJKM Tanambao Fahazavana, notre temple jumeau. Nous avons beaucoup à donner en matière d'évangélisation parce que les mœurs spirituelles de la société dans laquelle nous évoluons, se dégradent et il faut venir au secours de nos frères et sœurs.

Propos recueillis par Farah Randrianasolo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site